Création

5 erreurs à ABSOLUMENT éviter en dessin

Que l’on soit artiste débutant ou confirmé, et plus généralement que l’on souhaite apprendre le dessin, il peut être très facile de commettre des erreurs dans notre parcours d’artiste. Il n’est jamais trop tard pour rectifier le tir alors j’ai décidé de vous présenter les 5 erreurs les plus souvent commises en dessin. Je ne vous parlerai ici que de mon expérience personnelle et de ce dont je me suis aperçue auprès d’autres artistes.

NB : Cet article n’est absolument pas écrit pour culpabiliser ceux qui choisissent de pratiquer certaines pratiques décrites ci-dessous, mais simplement d’expliquer pourquoi personnellement j’ai décidé de ne pas ou ne plus les faire.

VOULOIR TOUT ET TOUT DE SUITE

via GIPHY

Comment ne pas rester admiratif(ve) devant les chefs d’œuvres de Michel Ange, de Falero (mon coup de cœur du moment), de Leonard de Vinci, ou de tout autre artiste ? Comment ne pas rêver d’avoir le même coup de pinceau aussi précis et sensible à la fois, ou d’être capable de reproduire un portrait fidèle en quelques secondes ?

Ces grands artistes nous laissent béats devant leurs créations et la plupart d’entre nous aurons tendance à ne voir que le résultat et en oublier les efforts qui ont été nécessaires pour arriver à ce niveau d’excellence. Alors parfois, la première erreur commise pour apprendre le dessin sera de se mettre devant une toile et d’essayer de reproduire une œuvre. Et dans 99% des cas, le résultat ne sera bien-sûr pas celui espéré, ce qui est totalement normal ! Et vous risquez de vous décourager et de laisser tomber…

Il faut prendre conscience que les artistes qu’on admire ont passé des années avant d’en arriver à produire leurs plus beaux chefs d’œuvres. Alors zen, on respire, et on commence doucement !

COPIER LE STYLE DE QUELQU’UN D’AUTRE

via GIPHY

Malheureusement, c’est une erreur beaucoup trop commise, que j’ai moi-même fait… Et je le regrette très amèrement aujourd’hui ! Lorsqu’on souhaite apprendre le dessin, ou que l’on pratique une autre activité artistique, il est très très difficile de ne pas s’inspirer du travail des autres. “S’ils le font, c’est que ça marche, c’est que c’est ce qu’il faut faire, c’est beau”.. ect. C’est peut-être beau, ça marche peut-être pour eux mais si vous copiez, vous n’aurez pas forcément la même “sincérité” dans votre art. Et ça se sent !

Il est PRIMORDIAL de créer en fonction de vous.

Je vais vous résumer mon cas personnel (j’en avais fait un article complet sur le sujet : “Comment assumer mon style a tout changé” ) : je sortais de ma formation, il fallait que je crée pour mon book et pour ma visibilité. Je voyais beaucoup d’illustratrices réaliser des portraits à l’aquarelle avec des couleurs à la fois fraîches et pastelles. J’ai donc naturellement pensé que c’était ce que je devais faire. Un an plus tard j’ai compris mon erreur. Chaque fois que je voulais créer, mon premier réflexe était de chercher des modèles, des références. Et au bout d’un moment, plus rien ne m’inspirait. Je m’en suis voulue, me suis totalement dévalorisée. C’est bien après que j’ai compris que ce manque d’inspiration, cette sensation de ne pas être à ma place venait de cette tendance à trop m’inspirer.

Alors n’ayez pas peur d’exprimer votre style, aussi fou ou extravagant qu’il soit. Il est à vous, il est unique et mérite d’être dévoilé !

N’hésitez pas à rejoindre la Newsletter afin d’être tenu(e) au courant de la sortie des derniers articles et avoir accès à la Librairie de Freebies !

Fonds d’écrans, cartes, boîtes cadeaux, et pleins d’autres surprises à venir !

DÉCALQUER

via GIPHY

Une autre erreur qu’il m’est arrivé de commettre. Je voyais beaucoup d’illustratrices décalquer pour gagner du temps. Je ne voyais pas vraiment le ”mal” à le faire, et je n’ai rien contre ceux qui le font. Seulement, je me suis rendue compte que plus je décalquais, moins je prenais la peine d’essayer de comprendre ce que je dessinais. Et lorsque je voulais créer sans références, j’avais en quelque sorte perdu tout ce que j’avais appris.

Et pour moi, le soucis est là. Ceux qui décalquent dépendront toujours plus ou moins des références qu’ils trouveront.. Et je trouve ça carrément dommage. Je me suis promise depuis un moment déjà de ne plus le faire, et ai enlevé toutes ses illustrations que j’avais réalisé en décalquant les références tout comme celles qui ne ressemblent pas à mon style car je ne me sens pas légitime de les afficher.

Personnellement, je pense qu’il vaut mieux travailler un peu tous les jours, s’entraîner dans un carnet plutôt que se retrouver limité(e) dans notre créativité. Vous ne trouvez pas ça dommage vous aussi ?

TOUJOURS DESSINER LES MÊMES CHOSES

via GIPHY

C’est le même soucis que lorsqu’on décalque… On peut penser qu’apprendre le dessin consiste à savoir dessiner de tête une chose. Mais il s’agit surtout de savoir traduire ce que l’on voit sur papier. Dessiner les mêmes choses sans varier vous limitera au bout d’un temps. Prenons mon exemple : je n’ai toujours dessiné que des visages féminins. Il y a deux mois, je voulais faire le portrait d’un homme… Un fiasco total 😂 Et c’est normal ! J’ai habitué mon regard et ma main à ne produire que des traits féminins. Mais je sais qu’avec un peu d’entraînement, ne serait-ce que quelques minutes par jour, j’y arriverai !

Mais c’est tout aussi exacte que pour les techniques artistiques. Dans plusieurs articles (dont celui-ci) je vous parlais de l’importance d’expérimenter de nouvelles techniques, et surtout celles qui vous ne parlent absolument pas. Pourquoi ? Car on n’est jamais à l’abris d’une bonne surprise !

REFAIRE PLUSIEURS FOIS UN CROQUIS

via GIPHY

Celle-ci est ma préférée 😂
Pourquoi ? (Ceux qui me suivent sur Instagram savent… alors rejoignez-nous 😉) Vous connaissez le proverbe “faîtes ce que je dis mais pas ce que je fais” ? Vous avez donc compris … 😅

J’avoue que ce défaut, j’ai bien du ma à m’en défaire… Pourtant je connaît l’importance de ne pas le faire ! Lorsque vous avez réalisé un croquis sur le moment où vous avez votre idée, il y a de fortes chances que ce soit le meilleur croquis que vous ferez. Vous avez votre inspiration auprès de vous, vous avez l’idée et l’émotion que vous voulez véhiculer. Refaire le croquis trop de fois vous ferait perdre un peu cette authenticité dans votre création (je parle ici d’un projet personnel et non d’un projet professionnel auquel cas, suivant les besoins du client, il est parfois nécessaire d’effectuer des corrections). Le risque est de dénaturer votre création en fonction d’influences extérieures dont vous n’avez peut-être pas besoin mais que vous effectuerez inconsciemment.

Il m’arrive quasiment toujours de refaire beaucoup trop de fois le même dessin car je sais que je peux faire mieux. Mais la plupart du temps, je finis par retenir mon premier essai car il avait un petit truc en plus. Et ce truc, c’est l’authenticité. Les dessins suivants sont peut-être un peu plus propres, mais manquent de singularité. Alors ne faîtes pas comme moi ^^. Ne vous torturez pas l’esprit.

Souvent, votre première idée est la meilleure. Saisissez-la sur le moment et ne la laissez pas partir !

Apprendre le dessin c’est aussi savoir s’écouter, et dessiner avec son cœur.

Et voilà c’est tout pour aujourd’hui ! N’hésitez pas à me dire en commentaire ou par mail ce que vous avez pensé de cet article et/ou si vous aimeriez que je traite ici un sujet en particulier ! Je vous souhaite une bonne journée et vous dis rendez-vous dans 2 semaines pour le prochain article ! 😘


N’hésite pas à enregistrer l’article sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

1 commentaire

  1. […] si vous souhaitez en apprendre plus sur le dessin, n’hésitez pas à jeter un œil à cet article […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.